Regards sur le Stockfeld / des indiens dans la ville

novembre 14, 2010

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le quartier du Stockfeld est historiquement lié à l’image des (American) Natives.

Réutilisant le terme des « indiens » du Stockfeld, premiers habitants du quartier, l’intention du projet est de déterminer des territoires et de mettre en avant la fierté de la cité jardin.

En tournant en dérision le terme des indiens, qui fut un temps péjoratif, la vie du quartier prend une autre tournure. A l’image de l’association des habitants qui revendiquent cette appellation lors de défilés annuels, le but du workshop est de mettre en scène les résidents devant leurs propriétés avec une coiffe indienne.

A partir de cette rencontre, des territoires se dessinent.

Chaque portrait représente une tribu dont le symbole est inscrit sur les volets des bâtisses de l’architecte Schimpf.

Se distinguent dix peuples : le trèfle, le coeur, le pique,

le carreau, le rond, le sapin, les trois ronds, la feuille, et l’amphore.

Mais cette action ne s’arrête pas là !

En travaillant au sein du Stockfeld les habitants ont montré leur fierté et la dynamique qui les anime. Dans cette lancée, le projet peut fortement évoluer. Des affiches peuvent être placées dans le village et les quartiers nord du Neuhof afin de promouvoir les actions de l’association des indienne à plus grande envergure/échelle.

Lorine Boudinet / ESAD
Thomas Schaupp / ENSAS
François Bauer / ENSAD

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :