Posts Tagged ‘virtuel’

Philosophie des jeux vidéo

février 29, 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes face à un jeu vidéo. Vous pressez les bonnes touches, vous déplacez la souris, vous appuyez en cadence sur les boutons du pad. Qu’est-ce qui se produit alors ? Quel est cet état si particulier, à la limite du vertige et de l’hallucination, face à l’écran et à la machine ? L’expérience ne ressemble à aucune autre : pas plus à l’état filmique des salles obscures qu’à l’état livresque de la lecture.
De « Space Invaders » à la 3D, depuis les premiers hackers qui programmaient la nuit sur les ordinateurs géants d’universités américaines jusqu’à la console de salon, en passant par la salle d’arcade des années 1970, ce qui s’est à chaque fois inventé, au fil de l’histoire des jeux vidéo, ce sont de nouvelles liaisons à la machine, de nouveaux régimes d’expérience, de nouvelles manières de jouir de l’écran. On aurait tort de négliger ce petit objet. Sous des dehors de gadget méprisable, il concentre en fait les logiques les plus puissantes du capitalisme informationnel. Et ceci parce qu’il tient ensemble, comme aucune autre forme culturelle ne sait le faire, désir, marchandise et information. Les jeux vidéo exhibent la marchandise parfaite du capitalisme contemporain, celle dont la consommation s’accomplit intégralement et sans résidu sous la forme d’une expérience ; une expérience-marchandise branchée en plein cœur de la mise en nombres du monde.
À l’âge de la « gamification généralisée », où le management rêve d’un « engagement total » mesuré par une batterie d’indicateurs, les jeux vidéo fournissent aussi un nouveau modèle pour l’organisation du travail, où l’aliénation s’évanouirait enfin dans le fun.

éditions Zones

Publicités

Bonjour Monde / restitution ESAD

décembre 6, 2011

du 5 au 9 décembre / le patio / ESAD

De cette course effrénée vers l’espace, que reste-t-il de ces vues machiniques incertaines, de ces paysages lunaires qui ont marqué nos imaginaires inspirés par ceux de nos écrivains, de nos cinéastes et autres créateurs, que reste-il de nos expériences de regardeurs ? De quelle manière envisager l’autre territoire, celui des mondes virtuels ? Faire entrevoir le sol sur lequel nous marcherions ailleurs comme un sol différent. Nous parlons bien d’un espace autre et distant. 9 élèves de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg ont accepté de se laisser embarquer par leurs enseignants et intervenants vers ces interrogations et ont imaginé leurs propres scénographies.

http://www.esad-stg.org/actualite/index.php

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://www.bonjourmonde.fr/

Festival Open du Paris-Villette

Bonjour Monde

juin 7, 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De cette course effrénée vers l’espace, que reste-t-il de ces vues machiniques incertaines, de ces paysages lunaires qui ont marqué nos imaginaires inspirés par ceux de nos écrivains, de nos cinéastes et autres créateurs, que reste-il de nos expériences de regardeurs ? De quelle manière envisager l’autre territoire, celui des mondes virtuels ? Faire entrevoir le sol sur lequel nous marcherions ailleurs comme un sol différent. Nous parlons bien d’un espace autre et distant. 9 élèves de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg ont accepté de se laisser embarquer par leurs enseignants et intervenants vers ces interrogations et ont imaginé leurs propres scénographies.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

http://www.bonjourmonde.fr/

Festival Open du Paris-Villette

Open du Paris-Villette

juin 4, 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le cadre d’Open du Paris-Villette, festival des scènes virtuelles du 15 au 25 juin 2011
Ouverture du monde virtuel « BONJOUR MONDE » le 15 juin 2011 à 18h00
http://www.bonjourmonde.fr
Rencontres et balades autour de Bonjour Monde pendant le festival : http://www.theatre-paris-villette.com

Bonjour Monde
scénographies, dramaturgies et écritures virtuelles
<!– Une production du Théâtre Paris-Villette, avec l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, l’Institut d’Etudes Théâtrales de Paris 3-Sorbonne Nouvelle, la compagnie TF2, le LIMSI-CNRS –>

La programmation sur le simulateur de régions 3D, Opensimulator, est d’ESTELLE SENAY
L’accompagnement en scénographie est de FRANCOIS DUCONSEILLE et JEAN-CHRISTOPHE LANQUETIN
L’accompagnement en dramaturgie est d’AGNES DE CAYEUX
L’accompagnement en modélisation 3D est de GRÉGOIRE ZABÉ
La réalisation de l’île d’accueil de Bonjour Monde est de GRÉGOIRE ZABÉ
L’accompagnement en programmation est d’ESTELLE SENAY!! !!
scénographies virtuelles
THE ACT OF SEEING WITH VICTOR’S EYES, Dounia Beghdadi et Kevin Senant
SUPER DUCHAMP, Lucie Broisin et Seunghee Lee
TRAVERSÉE PARTICULIÈRE, Marie Fricout
LE TEMPS DES ANGES, Irène Tchernooutsan
2048, Julien Margelin et David Sechaud
SLIDERS, Jonathan Debrouwer!

télécharger le dossier PDF de bonjourmonde

Betaville

janvier 30, 2011

 

 

 

 

 

 

 

http://urbanomnibus.net/2011/01/betaville/

“A living city is always in Beta. Let’s play.” That is the tagline of Betaville, a new “open source, multi-player environment for real cities” and the mantra of its developer, Carl Skelton, director of the Brooklyn Experimental Media Center (BxmC) at NYU Poly.

présupposé Second Life / travail en cours

janvier 27, 2011

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PRÉSUPPOSÉ SECOND LIFE

Atelier proposé et encadré par Agnès de Cayeux, assistée d’Estelle Senay, ingénieure x-réseau au Théâtre Paris Villette

Enseignants : François Duconseille, Jean-Christophe Lanquetin et Grégoire Zabé

Objectif du cours : L’intention de l’atelier est celle de questionner l’imagerie futuriste possible aujourd’hui dans nos mondes virtuels. De la vitesse à cette course effrénée vers l’espace, que reste-t-il de ces vues machiniques incertaines, de ces paysages lunaires assurés qui ont marqué nos imaginaires, inspirés par ceux de nos écrivains, de nos cinéastes et autres créateurs, que reste-il ainsi de nos expériences de lecteurs, de regardeurs. De quelle manière envisager l’autre territoire, celui des mondes virtuels, déjouant peut-être ici le statut de l’image et lui octroyant une définition propre ou inversée que seul, le réseau internet est capable de lui offrir. Nous parlons bien de ces données circulantes et sensibles, ces données qui pourraient nous faire entrevoir le sol sur lequel nous marcherions ailleurs comme un sol différent. Nous parlons bien d’un espace autre et distant.

Contenu du cours : Second Life sera pour nous un observatoire, un atelier de création, une sorte de chantier permanent. Ce ne sera pas simple, d’une part parce que ce monde virtuel est écrit et dicté par une communauté de personnes attachées à ce principe de réalisme comme un gage de réussite et d’autre part parce que les outils que nous avons à notre disposition pour modéliser les objets et terraformer les espaces sont soumis à des possibilités de création techniquement limitées à des assemblages de primes, c’est-à-dire un combinatoire de formes simples. Nous nous aguerrirons de ces contraintes, nous tenterons de les déjouer en travaillant sur nos perceptions, en inversant peut-être les principes structurels et technologiques déployés par ce bazar Second Life. En nous intéressant à des détails infimes de la machine Second Life. Nous calculerons ici les temps de mapping et chargerons une parcelle outre mesure afin de proposer au regard du résident l’indécence d’un espace impossible à charger. Nous écraserons là un avatar comme un sol et lui affecterons des données rss en temps réel, afin qu’il se disloque sous nos pas. Nous connecterons des données sensibles à nos espaces sensés. Bref, nous essaierons d’écrire les scénarios d’une imagerie futuriste.

présentation des projets du 15 au 30 juin dans le Festival OPEN du Paris-Villette

atelier mené entre Espaces Publics et Espaces Scéniques

Shinkansen ver.2

novembre 17, 2010

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/9403179

Traveling in the Japanese high-speed train Shinkansen from Shinosaka to Tokyo.
Music: VanShe « So High »

HTP3D – Hautepierre virtuel sur internet !

octobre 31, 2010

 

 

VIDEO YOUTUBE :
http://www.youtube.com/watch?v=tWhovt3f9cY

HTP3D – Hautepierre virtuel sur internet !
now ! http://www.htp40.org/htp3d

VENEZ (RE)VISITER HAUTEPIERRE EN 3D SUR INTERNET !
Vous balader librement, découvrir le quartier sous un angle nouveau, rencontrer les habitants et écouter leur point de vue, expérimenter les oeuvres virtuelles d’artistes invités, tchater avec les autres internautes présents ! http://www.htp40.org/htp3d

PARTICIPEZ A LA MODELISATION 3D OU A L’ AJOUT D’INFORMATIONS ET DE POINTS DE VUE SUR LE QUARTIER !
Tous les projets et idées sont bienvenus
pour ajouter du contenu
à la modélisation du quartier !
N’hésitez pas à nous contacter :
Association Horizome – Hautepierre a 40 ans ! http://www.htp40.org
28, Bld Dostoïevski – 67200 STRASBOURG
03 69 06 76 12 / contact@htp40.org

Frédéric Adam, Marguerite Bobey, Pauline Gaucher, Edwina Hoël, Mocktar Niang, Dominique Pichard, Grégoire Zabé
Shiva web3d Dev : Alexandre Toure
+ Toute l’équipe HTP40 / Ass. Horizome, ainsi que les étudiants de la semaine intensive d’art / Ecole d’Architecture de Strasbourg

présupposé second life

octobre 26, 2010

lancement du projet jeudi 28 à 9h30 en atelier scénographie (annexe)

en présence d’Agnès De Cayeux, d’Estelle Senay, de Grégoire Zabé, JC Lanquetin et F Duconseille

cette journée sera consacrée à la présentation du projet et de réalisations illustrant les questionnements abordés

SÉANCE INDISPENSABLE POUR S’INSCRIRE DANS LE PROJET

détails dans la présentation générale des cours

virtual Hautepierre

janvier 9, 2010

Résidence de Grégoire Zabé, Plasticien des medias électroniques Travail sonore de l’artiste Edwina Hoel Modélisation 3D du Studio par Frédéric Adam Projet de modélisation de Hautepierre en 3D Sa résidence sur Hautepierre va permettre de créer une modélisation du quartier en 3D. …