Posts Tagged ‘déambulation’

Brèves de rue

décembre 7, 2009

Chroniques de déambulations photographiques…

Une rue, un autobus, un magasin, un square… autant d’espaces de rencontres furtives qu’offre la ville aux déambulateurs chroniques… Un entretien de service social, une visite à domicile, une réunion … et au cœur de ces temps institutionnels… un espace – interstice – pour la rencontre … Consignées dans des carnets ou sur des disques durs depuis des années ces quelques notes et photographies forment, sans prétention, un portrait impressionniste de ces vies singulières.

http://brevesderues.blogspot.com/

http://brevesderues.blogspot.com/

Publicités

Et si nous quittions la ville…

octobre 3, 2009

Et si nous quittions la ville…

… approche d’un paysage situé en frange urbaine.

• Le rendez-vous est fixé le vendredi 9 octobre à 9 h 30 à l’école.

Enseignants: Benoît DECQUE et Alice ROUSSILLE.

• Nous démarrerons à 10 h 30. Nous prendrons le bus 15a – arrêt Brant-Université – (à 5 mn de l’école) et nous descendrons à l’arrêt Lamproie.

Ligne bus15a.

• Nous emprunterons la rue Mélanie jusqu’au Château de Pourtales (10 à 15 mn à pied). Nous traverserons le parc éponyme où nous porterons une attention toute particulière aux réminiscences d’une grande composition paysagère aujourd’hui disparue… ainsi qu’à certaines de ses ponctuations contemporaines.

Pourtales

• De là, nous engagerons dans la forêt de la Robertsau. Vaste domaine que nous le parcourrons. Nous essayerons d’en appréhender la diversité… aurons-nous le courage d’aller jusqu’à l’étang du Rohrkopf? Ce qui est sûr c’est que nous finirons par buter sur une des limites majeures de ce territoire: le Rhin…

• Territoire, parcours et limite: le retour jusqu’à l’arrêt de bus se fera par le « Ried », l’ancienne voie de chemin de fer – Strasbourg > La Wantzenau – et le port au pétrole…

• Cette première approche nous permettra de découvrir les composants d’un paysage que le relevé du topographe n’a pas capacité à rapporter. Elle sera un préalable à d’autres approches raisonnées (historiques, géographiques, politiques, sociales…). La synthèse qui en découlera fera l’objet d’une restitution plastique personnelle et d’un projet d’intervention paysagère dont nous aurons à définir l’ampleur et la charge.

• Nous serons partis pour toute la journée. Nous aurons dans notre sac à dos, un matériel de prises de notes et de reportage… (carnets de croquis, appareils photos…) et un pic-nic. Nous serons équipés de chaussures nous permettant de marcher confortablement pendant 3 à 4 heures. Nos vêtements et notre équipement nous permettront de supporter un froid d’octobre et d’affronter une éventuelle pluie automnale.